Santé Yoga Abeille : les vertus de la gelée royale

Qu'est-ce que la gelée royale ?

fotolia 46782834Encore plus élaborée que la propolis, la gelée royale est le produit le plus précieux de la ruche.

Comme le laisse suggérer le nom « gelée royale », elle est réservée à la reine des abeilles. Enfin presque, car une exception est faite pour les larves au premier stade de leur existence. On leur accorde 180 millièmes de gramme par jour.

Et le résultat est stupéfiant. Grâce à la gelée royale, la reine peut vivre 6 ans, alors qu'une abeille ouvrière vit 45 jours [12]. La gelée royale permet aux larves royales de multiplier leur poids par 1800 en 5 jours ! C'est un record dans le monde animal. Par comparaison, les ouvrières multiplient leur poids par 500. La reine est chargée de pondre toutes les larves de la ruche – 1000 oeufs par jour en saison. Sans gelée royale, pas de reine, et sans reine, pas d'abeilles. D'où le rôle capital de la gelée royale dans la survie de la ruche. La gelée royale est une substance laiteuse sécrétée par les glandes des abeilles nourricières.

D'où vient la gelée royale?

La gelée royale est produite par les glandes hypopharyngiennes et mandibulaires des jeunes abeilles nourricières. Ces abeilles peuvent en fabriquer 300 à 800 g par ruche et par année. Pendant sa vie, une abeille aura besoin de 180 mg de pollen avec une moyenne de 20 % d’azote pour fabriquer la fameuse gelée royale.

Tout comme la propolis, la composition de la gelée royale est complexe.


Composition de la gelée royale


Des composés uniques au monde :

Sa saveur est âcre, acide avec un pH qui varie entre 3,7 et 3,9.

Elle contient :

65 % d’eau

15 % de glucides (à majorité du fructose, le sucre des fruits, et du glucose)

13 à 18 % de protéines

1,5 % de minéraux et oligo-éléments

4 à 6 % de lipides dont un acide gras spécifique, le 10-hydroxy-2-décanoïque. Le 10-hydroxy-2-décanoïque (10-2 HDA) est un acide gras au potentiel exceptionnel, car il freine le vieillissement de l’organisme.

On ne retrouve cet acide gras que dans la gelée royale. C’est l’un des mystérieux composants de la gelée royale que l’on qualifiait autrefois de « Facteur R ». Ne sachant pas le nommer avec précision, on lui avait donné ce surnom. L’expression « Facteur R » signifie : facteur de rajeunissement.

La gelée royale est aussi riche en vitamines du groupe B – B1, B2, B3=PP, B5, B6, B8, B9.

C'est le produit naturel le plus riche en vitamine B5, acide pantothénique, indispensable à toute vie cellulaire. La vitamine B5 intervient dans la production d'énergie, la réponse au stress, la synthèse de l'hémoglobine, la transmission de l'influx nerveux.

Les personnes carencées en vitamine B5 peuvent souffrir du syndrome des pieds brûlants, d’une alopécie ou même de la pelade du cuir chevelu.

La gelée royale contient aussi de la vitamine liposoluble E, utile à la fécondité.

La gelée royale contient enfin des oligo-éléments (fer, or, calcium, cobalt, silicium, magnésium, manganèse, nickel, argent, soufre…), de l’acétylcholine (jusqu’à 1 mg/g).

Elle contient aussi une protéine qui jouerait un rôle majeur dans la différenciation des abeilles au stade larvaire entre reine et ouvrière. Il s’agit de la protéine 57-kDa, baptisée Royalactine.

La gelée royale s'attaque aux bactéries pathogènes, champignons et virusLa gelée royale contient également des facteurs antibiotiques particulièrement actifs contre les bactéries du genre Proteus et sur Escherichia coli B (colibacille). C’est ce que les chercheurs ont appelé la Royalysine. Il s’agit d’une fraction peptidique qui a une forte action contre les bactéries gram positives.

DSC 0251 resultatLes tests de criblage antibiotique réalisés avec la gelée royale ont montré de fortes activités inhibitrices contre des bactéries pathogènes, des champignons et des virus.

Au total, plus de 150 bactéries, champignons et virus ont été testés. Une cure de gelée royale vous protège contre les microbes et contre les virus grâce à ses propriétés antimicrobiennes, antifongiques (contre les champignons), et anti-inflammatoires. Elle modulerait l’expression de plus de 260 gènes.

Elle peut être prise toute l’année et surtout dans les périodes d’épidémie de grippe ou de baisse de vitalité.

Attention, cependant, la présence de facteurs de croissance, lipoprotéines, fait craindre son utilisation chez les malades atteints de cancer. Par ailleurs, la gelée royale, comme la propolis, peuvent provoquer des allergies. Il est préférable d'être prudent si vous êtes déjà allergique au miel.

Ce que la gelée royale peut faire pour vous

Soulager les troubles liés à la ménopause

La gelée royale contient des substances qui interagissent avec les récepteurs des œstrogènes. Cet effet œstrogénique mis en évidence par des études in vitro a poussé les chercheurs à se demander si la gelée royale pouvait avoir un intérêt dans le traitement des troubles liés à la ménopause.

Dans une étude publiée en 2004, des chercheurs bulgares ont testé les effets d'une préparation contenant de la gelée royale, du pollen et de la vitamine C (Melbrosia) auprès de 55 femmes ménopausées et ont observé une amélioration des symptômes de la ménopause. Cette même préparation avait déjà été testée dans une étude publiée en 1994 et les femmes ménopausées avaient rapporté une amélioration de la fatigue, de la sécheresse vaginale et des maux de tête liés à la ménopause.

Améliorer vos lipides sanguins

Des chercheurs japonais ont testé les effets de la gelée royale sur le métabolisme des lipides. Dans le cadre de cette petite étude, 15 volontaires ont été répartis en deux groupes dont la moitié a pris six grammes de gelée royale par jour pendant 4 semaines. Les chercheurs ont observé une baisse du cholestérol total et du cholestérol LDL chez les volontaires qui ont reçu de la gelée royale. Une étude menée en 2009 a conclut que la gelée royale augmentait le niveau de « bon » cholestérol HDL mais uniquement chez les plus âgés.

Stimuler votre immunité

La gelée royale pourrait vous contribuer à stimuler votre système immunitaire. De nombreuses études menées in vitro ont montré que la gelée royale avait une activité immunostimulante et immunomodulatrice. En pratique, des chercheurs danois ont testé l’effet de la gelée royale sur des enfants souffrant de rhinite allergique. 18 enfants atteints de rhume des foins ont reçu soit de la gelée royale soit un placebo pendant une période de 6 mois avant la saison d’exposition aux pollens. Cependant, les chercheurs n’ont pas pu prouver l’efficacité de la gelée royale et les enfants qui l’avaient reçu n’ont pas montré de réduction significative de leurs symptômes allergiques.

Diminuer la fatigue chez les sportifs

La gelée royale pourrait être utile aux sportifs pour diminuer la fatigue consécutive à l’exercice physique. Pour l’instant seule une petite étude menée sur des souris en a apporté la preuve.
Des chercheurs japonais ont constitué différents groupes de souris recevant ou non de la gelée royale. Ils les ont ensuite soumises à une épreuve de natation avant de mesurer des indicateurs de fatigue. Ils ont alors constaté que les souris qui avaient reçu de la gelée royale étaient plus endurantes que leurs congénères. Par ailleurs elles montraient une moindre accumulation de lactate et d’ammoniac ainsi qu’une meilleure conservation du glycogène musculaire après l’effort.

Comment prendre de la gelée royale

La gelée royale se présente soit sous forme fraiche, soit sous forme lyophilisée. La forme fraîche doit être conservée au réfrigérateur et vous pouvez en prendre 300 mg à 750 mg par jour sur une cure de 4 à 6 semaines. Sous forme lyophilisée vous pouvez prendre de 100 mg à 250 mg de gelée royale par jour.

Suivez-nous sur Facebook

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Panier

 x 

Panier Vide